Partenariat Alpha 2006
L'engrenage La passion de Clermont
Trobar Se canta que recante disque annuel : Carl Philipp Emanuel Bach disque catalogue : Aux marches du palais

 

Les chants de la terre

Se canta que recante Chants des moments perdus en Massif Central A la manière du fiancé de la belle Isabeau qui hésite entre sa mie et la conquête d'un vaste monde au-delà des mers, Bruno Bonhoure a toujours navigué entre une tradition qu'il respecte infiniment et sa passion de la découverte. C'est par l'alternance du chant à voix seule et des rencontres avec le djembé, la mandora et l'accordéon, que s'incarne ce désir d'une autre forme d'authenticité.

Se canta que recante
Chants des moments perdus en Massif Central

01. La mòrta (1'56)
02. Se canta (3'51)
03. Ieu n'ai cinc sòus (0'53)
04. Rossignolet du bois joli (5'27)
05. Mon ami me délaisse (2'15)
06. La Yoyette (2'15)
07. La moralhada (0'37)
08. Pastorèl' delai l'aiga (4'47)
09. L'aiga de ròsa (2'36)
10. La fille soldat (2'33)
11. Lo rossinhòl (7'11)
12. Se canta que recante (6'06)
13. En passant par le bois (3'44)
14. Ta lin ta lon (0'58)
15. La mòrta (1'07)
16. La Cati (3'39)
17. Adieu charmante Isabeau (3'37)
18. Lo sodard (5'30)

Durée totale : : 59'12

Prise de son : Alessandra Galleron

La Camera delle Lacrime
Bruno Bonhoure, voix & direction
Jean-luc Tamby, luth renaissance & mandora
Karim Touré, tambour sur cadre, tambourin, bendir et djembés Remo, derbouka à cymbalettes, tambour du Sri Lanka
avec la participation de :
Patrizia Bovi, voix Arnaud Méthivier, accordéon
Enregistré à la chapelle de Jésus Enfant, Paris, en août 2005

Voir le site d'Alpha Production

 

© 2017    Agence Web Paris Retour à l'accueil Contact Informations légales