Télécharger le livret

visiter le site de David Bismuth

visiter le site d'Ameson

 

Partenariat Ameson 2013

 

Bach père et fils par David BISMUTH

Il est rare de réunir au sein d'un même projet musical différentes générations de la famille Bach, et plus encore autour de leur musique pour clavier. Cet album “Bach Père et Fils” est donc l’occasion de rassembler Jean-Sébastien Bach ainsi que ses trois plus illustres enfants compositeurs: Wilhelm Friedemann, Carl Philipp Emmanuel et Jean-Chrétien. Cet enregistrement fait écho au CD “BACHianas et Transcriptions” paru en 2009, qui rassemblait transcriptions et hommages musicaux de différents compositeurs autour de l’oeuvre et du nom de B.A.C.H. Il s’agit ici de mesurer l’influence qu'il a pu avoir sur ses descendants directs et dont il a assuré en grande partie l’éducation musicale.
 
Malgré l'ombre quelque peu écrasante de cette illustre figure paternelle, il est intéressant de mesurer à quel point ses enfants sont parvenus à assimiler le savoir dispensé par leur père, tout en développant un langage musical en accord avec leur temps, formant ainsi une passerelle stylistique entre l’époque baroque et l’époque classique. Avec eux nous ne sommes déjà plus avec Haendel, Vivaldi ou Bach Père, même si leur influence se fait encore clairement entendre, ni tout à fait avec Haydn ou Mozart. 

Mais plutôt à une époque charnière où l'évolution sonore, en partie à cause de la mutation des instruments à clavier et du passage du clavecin au pianoforte, appelle une transformation de l'écriture musicale dont les enfants Bach seront parmi les principaux artisans.Tant dans la composition que dans l’interprétation, ils  ouvrent la voie à une expression nouvelle, se traduisant par un assouplissement quasi vocal de la ligne mélodique: la voix supérieure devient l'élément expressif et chantant et les voix inférieures forment l’accompagnement. Ils s’éloignent ainsi de l’héritage paternel pour annoncer les grands génies du XVIIIème siècle que seront Haydn, Mozart puis Beethoven, nourris par les compositions et les écrits de Carl Philipp Emanuel, notamment son “Essai sur la vraie manière de jouer des instruments à clavier”, mettant en avant la nécessité de traduire l'émotion de chaque oeuvre avec le ‘sentiment’ qui convient, véritable approche romantique de l'interprétation.

WILHELM FRIEDMANN
Sonate en la mineur FKnv8 * 13’
1 - Poco Allegro
2 - Largo
3 - Presto
* Premier enregistrement au piano

CARL PHILIPP EMANUEL
Sonate en si mineur Wq.55/3 H245 4’
4 - Andantino Cantabile

Sonate en fa# mineur Wq.52/4 H37 12’

5 - Allegro
6 - Poco Andante
7 - Allegro Assai

JOHANN SEBASTIAN
8 - Toccata en mi mineur BWV914 7’

9 - Fantaisie en ut mineur 5’

JOHANN CHRISTIAN
Sonate en ut mineur Op5 16’
10 - Grave
11 - Allegro Moderato
12 - Allegretto

 

 

© 2017    Agence Web Paris Retour à l'accueil Contact Informations légales