Urszula Cuvelier et Anne le Bozec

 

Partenariat Ameson 2010

 

25 Mélodies de Fréderic Chopin et Karol Szymanovski

 

Urszula Cuvellier Anne Le BOzec
Urszula Cuvellier
Soprano
Anne Le Bozec
piano

Frédéric CHOPIN

Les sept premières Melodies – Sortilège, Le souhait, Où aimer, Fête, Messager, Le soldat, Va-t-en – ont été composées avant le départ de Chopin de Varsovie en 1830. Á l’exception de Va-t-en, dont le texte est d’Adam Mickiewicz, elles sont toutes écrites sur des poèmes tirés des Chansons pastorales de Stefan Witwicki, qui fréquentait les mêmes cercles littéraires que Chopin et s’efforçait de promouvoir, en réaction à l’académisme en vigueur, une poésie exaltant le sentiment national polonais. Á ces textes évoquant tour à tour le sentiment de la nature, la quête de l’aimée, le folklore rustique ou la nécessité de défendre la patrie fait écho une musique spontanée, directe, tantôt gracieuse, tantôt héroïque, tantôt dansante, tantôt lyrique.

Karol Szymanovski

Á la différence des mélodies de Chopin, dont l’écriture est l’oeuvre de toute une vie, les Six mélodies sur des textes de Tadeusz Micinski de Szymanovski ont été conçues comme une oeuvre unique et même comme un véritable cycle. Elles ont toutefois ceci de commun avec les mélodies op. 74 d’avoir été inspirées par des oeuvres poétiques participant d’un renouveau de l’inspiration nationale polonaise. Á la fin du dix-neuvième siècle apparaît en effet le mouvement artistique dit « Jeune Pologne » qui, témoignant du mal-être d’une nation sans existence géopolitique, oscille entre tradition romantique et modernité, entre aspiration au cosmopolitisme et promotion d’un idiomatisme polonais, entre naturalisme et symbolisme.

lire la critique de Gérard Manonni dans Classica (mai 2011)

 

© 2017    Agence Web Paris Retour à l'accueil Contact Informations légales